Pourim dans un avion. Le Habad et le steward

La scène se déroule dans un avion, un vol intérieur américain vers New York. Un Habad se déplace de rangée en rangée à la recherche des voyageurs juifs qui n’auraient pas mis les tefilines (phylactères). Les hôtesses de l’air prennent la mouche contre cet homme barbu et chapeauté qui selon elles, dérange les passagers.

Le habad et le steward. Les hotesses interviennent à plusieurs reprises pour réclamer à ce Habad de bien vouloir regagner sa place. C’est mal connaître la détermination de ce Juif religieux qui leur explique qu’il ne fait que proposer son aide aux nombreux Juifs qui se trouvent à bord, qu’il ne fait rien de mal et qu’il ne voit pas où est le problème. Les deux hôtesses comprennent qu’elles ne parviendront pas à le convaincre et font appel au chef de cabine principal.

Ce dernier, interloqué par la démarche du Habad lui demande ce que sont ces boites noires que les Juifs posent sur le bras et la tête. Une discussion s’engage au cours de laquelle, le chef steward va découvrir que sa mère étant juive, il l’est lui-même au regard de la loi juive (Halacha). Les hôtesses de l’air sont pour le moins interloquées, le chef de cabine attire le Habad dans un recoin de l’avion, près des containers chauffants des plateaux repas et commence à poser lui aussi ses tefillins, pour la première fois de sa vie.

Le Habad lui fait réciter le « Chema Israël » et improvise une mini cérémonie de Bar Mitsva pour le chef de cabine qui parait à la fois inspiré et amusé par l’incongruité de la situation. Certains passagers ont même souhaité mazal tov au nouveau Bar Mitsva !

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

10 pensées sur “Pourim dans un avion. Le Habad et le steward

  • Avatar
    23 mars 2016 à 8 h 09 min
    Permalink

    Wouah ! Ont-ils fait aussi des Youyous ?

    Répondre
  • Avatar
    23 mars 2016 à 9 h 50 min
    Permalink

    l’histoire ne dit pas s’il est circoncis!!!

    Répondre
  • Avatar
    12 mars 2017 à 11 h 53 min
    Permalink

    Mazal Tov et bienvenue à bord !

    Répondre
  • Avatar
    12 mars 2017 à 12 h 29 min
    Permalink

    MARANATA 2017 5777 MARANATA 5777 VEZI 1 CORINTENI 16 CU 22

    Répondre
  • Avatar
    12 mars 2017 à 13 h 13 min
    Permalink

    Quelle belle histoire ! Mazel tov

    Répondre
  • Avatar
    15 mars 2017 à 12 h 36 min
    Permalink

    Les Habad ont une patience inestimable !!! même s’il n’aboutisse pas immédiatement ! Il y a toujours un évènement

    qui intervient positivement pour couronner de succès cette patience !

    L’exemple du Pilote qui s’avère Juif par sa grand’mère est SUBLIME ! CE HABAD A ABOUTI AVEC SUCCES !

    KOL AKAVOD !

    Répondre
  • Avatar
    10 mars 2020 à 13 h 52 min
    Permalink

    Francine Yana combien vous avez raison les Habad ont une patience infinie.
    Ils l’ont eu avec moi après avoir essuyé refus sur refus. Je suis née d’une famille juive dite de kippour. j’ai finalement fait techouva depuis 1 an.
    Quelle richesse, je ne les remercierez jamais assez.
    ROSA

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *