Le grand Mufti d’Egypte déclare que le festival de Jérusalem contribuait à la propagation du terrorisme

Le grand Mufti d’Egypte a déclaré samedi qu’un spectacle de danse réalisé par des artistes nus vendredi soir à Jérusalem dans le cadre du festival d’Israël était offensant et « contribuait à la propagation du terrorisme, de l’extrémisme et de l’instabilité » dans la région. Shawki Ibrahim Abdel-Karim Allam a fait ces remarques au lendemain de la représentation de danse « Plus que nu » de la chorégraphe autrichienne Doris Uhlich au théâtre de Jérusalem vendredi. Allam a déclaré que les 12 danseurs qui se sont produits nus dans le spectacle étaient provocants, et offensaient les sensibilités des fidèles des trois religions monothéistes.  Il a ajouté que le spectacle humiliait le caractère sacré de la ville sainte, selon la radio militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *