Le gouvernement philippin bombarde des positions terroristes à Mindanao

Des soldats philippins ont saisi une base rebelle musulman et une fabrique de bombes dans le sud, a déclaré un porte-parole du gouvernement. « Il y a un processus de paix fragile avec le plus grand groupe rebelle musulman. Le président Benigno Aquino passe un test politique difficile ».

Des batteries d’obusiers ont pilonné des positions des dissidents de « Liberté islamique » (BIFF) sur l’île méridionale de Mindanao, où près de 44 commandos de police ont été tués en janvier. L’armée a lancé une offensive contre le groupe terroriste il y a deux semaines, une entrave dans le processus de paix entre le gouvernement et le Front de libération islamique Moro (MILF).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *