Le gouvernement a trois mois pour établir un nouveau plan au Kotel

La Cour suprême d’Israël a donné au gouvernement trois mois supplémentaires pour présenter un plan pour permettre la présence des réformistes au Kotel. La décision de dimanche indique également un refus des juges de délivrer une ordonnance temporaire qui permettrait aux femmes de dérouler les rouleaux de la Torah sur le site, dans la section des femmes, qui violent ainsi les ordres du rabbin du Kotel, Shmuel Rabinowitz, et contreviennent aux recommandations de la Rabbanout.

Dans une interview publiée lundi, le Président de l’Agence Juive, Natan Sharansky, un personnage clé dans les négociations qui ont abouti à l’accord, a déclaré que la décision de rouvrir les discussions sur la prière égalitaire au mur occidental pourrait torpiller le plan. « Chaque mot de l’accord a été soigneusement négocié, et faire des changements majeurs pourrait miner le niveau de confiance qui a été établie entre le Premier ministre et les dirigeants de la communauté juive mondiale. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *