Après le Golan, Pollard : Les deux cadeaux que Trump pourrait faire à Bibi

 

Après la déclaration forte du président américain à propos du plateau du Golan, le sort de Jonathan Pollard revient également sur le devant de la scène. Sera-t-il enfin autorisé à s’installer en Israël ?

Des cadeaux américains qui tombent à pics ? Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou devrait rencontrer le président américain Donald Trump à la Maison Blanche la semaine prochaine. Le chef du gouvernement israélien ne boude pas son plaisir. La déclaration du président Trump à propos d’une reconnaissance américaine des droits d’Israël sur les hauteurs du Golan ne saurait mieux tomber.

On sait aussi que les deux hommes s’apprécient et qu’en cette période électorale, Trump ne rechignerait pas à donner un second coup de pouce à la campagne de Netanyahou. Ce pourrait donc être un coup double pour Bibi qui marquera les esprits.

Jonathan Pollard autorisé à émigrer en Israël ?

Depuis deux jours, les médias israéliens bruissent d’une nouvelle qui, si elle s’avère exacte, serait l’épilogue d’une saga de plus de 30 ans. Jonathan Pollard a été vu deux fois au cours de la semaine dernière entrant au consulat israélien à New York avec son épouse Esther. Selon la journaliste Dana Weiss de la chaine Hadashot 12, « il a été vu à deux reprises vendredi et lundi ». Sachant que le consulat délivre des passeports israéliens, toutes les spéculations sont désormais possibles.

Pollard, a été libéré de prison il y a trois ans et demi après avoir purgé une peine de trente ans pour espionnage au profit d’Israël. Il ne serait pas autorisé à entrer au consulat israélien dans le cadre de sa libération conditionnelle, à moins d’une autorisation spéciale.

Le gouvernement israélien a depuis longtemps insisté pour que Pollard soit autorisé à émigrer en Israël. Jusqu’à ce jour, aucune administration n’a accepté de le laisser partir. Aux États-Unis, les autorités américaines restent divisées sur le sort de Pollard. Les uns prétendent qu’il représente toujours une menace sécuritaire, tandis que d’autres affirment que les informations dont il dispose datent de plus de 30 ans et sont périmées. D’autant que sa peine à perpétuité était disproportionnée par rapport à son crime.

On ne devrait pas tarder à être fixé sur son sort.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *