Le futur successeur de Federica Mogherini: une mauvaise nouvelle pour Israël

La « ministre des Affaires étrangères » de l’Union européenne, Federica Mogherini achève son mandat de cinq ans en novembre 2019. Cette ancienne communiste et partisane de l’intégration de lslam politique en Europe se sera montrée très critique envers Israël et aura adopté des positions presque systématiquement opposée aux intérêts de l’Etat d’Israël, que ce soit sur le volet israélo-palestinien que sur la question de l’Iran.Lire la suite sur lphinfo.com