Le frère jumeau d’Hadar Goldin : « Aidez-moi à retrouver mon frère »

(Photo des deux soldats tués et détenus par le Hamas) Tzur Goldin plaide sa cause devant les chrétiens évangélistes. Il demande de l’aide pour retrouver son frère jumeau, dont le corps a été enlevé par le Hamas à Gaza. Il veut que son frère soit inhumé en Israël: « Il n’est pas question de reconstruction à Gaza tant que les corps de mon frère et d’Oron Shaul ne nous seront pas rendus. »

Tzur Goldin, dont le frère, Hadar Goldin, a été tué à Gaza et ensuite capturé par le Hamas, a lancé un appel émotif aux chrétiens évangélistes pro-israéliens, en les exhortant à l’aider à ramener son frère dans une sépulture digne en Israël. « Je suis Tzur Goldin, le frère jumeau du lieutenant Hadar Goldin. Hadar Goldin a été tué et enlevé par des terroristes du Hamas et son le corps est détenu à Gaza. Je suis ici aujourd’hui pour ramener mon frère à la maison, » a-t-il déclaré lors d’une conférence à Washington.
hadar goldinLe lieutenant Hadar Goldin
Parallèlement à son plaidoyer pour le retour de son frère, Tzur Goldin a demandé à ses auditeurs de faire entendre leurs voix. « Comme moi, Hadar Goldin était officier dans les forces spéciales de l’armée israélienne. Comme moi, Hadar Goldin était un commandant des fils d’Israël. Comme moi, Hadar savait qu’il deviendrait un combattant alors qu’il était très jeune. Comme moi, Hadar a lutté, non pas pour conquérir un autre peuple, mais pour apporter la sécurité à son propre peuple. Mais contrairement à moi, Hadar Goldin n’est jamais revenu de sa dernière bataille « , a poursuivi Tzur.

« Le courage et l’humilité, deux mots brodés sur les bretelles de nos fusils »

« Mon frère jumeau croyait au courage et à l’humilité, deux mots brodés sur les bretelles de nos fusils. Hadar a servi en avant-garde de toutes les forces militaires au cours de l’opération défensive à l’intérieur de la bande de Gaza. Il l’a fait avec courage et humilité. » Le contraire de ces qualités positives sont la lâcheté et la dépravation, que Tzur décrit comme étant « les caractéristiques des crimes commis contre mon frère Hadar, mes parents, ma famille, nos soldats, et toute la maison d’Israël. »
tsur goldinLe frère jumeau, Tzur Goldin
Pendant la guerre de l’été dernier à Gaza, mon frère a raconté, qu’après trois semaines de sang et de sacrifices, Israël a convenu d’un cessez-le-feu demandé par les États-Unis. « C’était le vendredi 1er août 2014. Cela sentait la fin de la guerre, qui apportait avec elle un certain sentiment de soulagement, mais il fut de courte durée. »
« A peine 13 minutes après l’annonce du cessez-le-feu, j’ai reçu des ordres directs sur la reprise des combats : le Hamas avait lancé une embuscade contre trois de nos soldats, malgré le cessez-le feu. Deux des soldats avaient été tués. Le troisième soldat avait été enlevé. Le soldat enlevé était mon frère, Hadar Goldin.

« Nous sommes déterminés à sortir de l’obscurité »

Hadar a été enlevé durant une embuscade qui a exploité la naïveté de nos soldats et a démontré la dépravation du Hamas. Les terroristes ont traîné le corps de mon frère mort sous terre dans un tunnel à partir duquel il n’est jamais ressorti. Lui et ma famille, nous avons plongé de la lumière à l’obscurité, dont moi, ma famille, ma nation, sommes déterminés à sortir « .
« Les terroristes du Hamas ont commis, en tenant le corps de mon frère, un crime, un outrage à l’humanité. Et je ne vais pas l’accepter. Je rejette cette idée, et toutes les bonnes personnes doivent le rejeter avec moi. Toutes les personnes de conscience, tous ceux qui aiment la vie, qu’ils soient israéliens ou américains, juifs ou chrétiens, ou d’aucune confession, doivent lutter contre ce mal. » Ses propos ont été accueillis par des applaudissements frénétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *