Le frère d’une victime de Ziad Abu Ein: sa mort permet de tourner la page

Le terroriste Ziad Abu Ein, qui a assassiné deux jeunes Israéliens en 1979 et qui vient de succomber à une attaque cardiaque, a refusé les premiers soins de la part de Tsahal lors d’émeutes en Judée-Samarie. Le frère de l’une se des deux victimes Yoran Lahav, a déclaré qu’il n’était pas satisfait de voir « ce meurtrier mourir à 55 ans d’une attaque cardiaque après avoir assassiné deux enfants israéliens » mais que cela lui faisait tourner la page de ces événements tragiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *