Le FPLP est-il ressuscité d’entre les morts?

Les Forces de défense israéliennes ont procédé cette semaine à la démolition partielle de la maison de Qassem Shibli, également connu sous le nom de Qassem al-Barghouti, dans le village de Kobar, dans la région de Ramallah. Shibli est soupçonné d’être impliqué dans le meurtre de Rina Shnerb, 17 ans, qui a été tuée dans une explosion d’IED au printemps, à Ein Bubin près de la communauté de Dolev, en août dernier.Lire la suite sur jforum.fr