Le fils d’Imad Moughnieh aurait été éliminé

Djihad Moughnieh a été tué lors d’une présumée frappe israélienne à Quneitra. Le fils d’Imad Moughnieh, commandant du Hezbollah dans le Golan syrien, a été tué avec quatre autres hommes du Hezbollah lorsque des missiles israéliens ont frappé un village syrien bordant le Liban, selon les médias libanais. Une source israélienne anonyme dit que le bombardement ciblé contre des terroristes étaient préventif, car les hommes préparaient des attaques contre Israël. Mais Tsahal refuse de commenter les affirmations des journalistes. Selon la presse occidentale, ils plaçaient des explosifs le long de la frontière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *