Le film Wonder Woman interdit au Liban

Le comité de Sûreté générale du Liban vient officiellement d’interdire la diffusion en salle du blockbuster  Wonder Woman à cause de son interprète principale Gal Gadot, qui comme chacun sait est une actrice israélienne, qui plus est,  ancienne soldate de Tsahal….

.

Les cinémas de Beyrouth ont déjà commencé à retirer toutes les affiches de tous les cinéma et les exploitants de salles de cinéma qui risquent des sanctions juridiques ont déclaré que le film ne serait pas diffusé suite à l’interdiction demandée par le ministre de l’Économie et du Commerce, Alain Hakim,  au comité de Sûreté générale du pays qui l’a validée.

Gal Gadot née à Rosh HaAyin, ville située à une vingtaine de kilomètres de Tel-Aviv, a servi au sein de l’armée israélienne pendant deux ans comme professeur de sport des jeunes recrues. Sur Facebook, elle avait publiquement soutenu l’armée israélienne, lors de la guerre de Gaza en 2014, priant pour les soldats « qui risquent leurs vies pour protéger Israël contre le  Hamas ».

Le Liban  toujours officiellement en guerre avec Israël boycotte  depuis  plusieurs années les produits israéliens et  Wonder Woman n’a pas échappé pas à la règle même si la promo du film avait déjà commencée il y a quelques semaine au Liban, hier l’avant-première  à Beyrouth a été annulée.

Et pourtant l’année dernière, une campagne de boycott similaire avait été menée pour les mêmes raisons contre Batman v Superman mais le film a tout de meme été diffusé au Liban.

Lire la suite

source : Telavivre