Le djihadiste de Préfecture a crié Allah Akbar! la veille

INFO LE FIGARO – Ce témoin, policier de 35 ans, a recueilli les propos d’un voisin de Mickaël Harpon, policier lui aussi, qui vit dans l’immeuble du tueur.

A Gonesse, dans le Val-d’Oise, un habitant qui vit dans la résidence de Mickaël Harpon, l’attaquant de la préfecture de police de Paris qui a tué 4 fonctionnaires de police et en a blessé un autre grièvement, assure que, dans la nuit qui a précédé l’équipée meurtrière, le tueur a crié « Allah Akbar !» à deux reprises vers 3-4h du matin. Ce policier de 35 ans a recueilli ce témoignage d’un voisin de Mickaël Harpon, policier lui aussi, qui vit dans l’immeuble du tueur.Lire la suite sur jforum.fr