Le divorce devient de plus en plus fréquent en Israël

Le Bureau central des statistiques révèle que près de 13% de la population sont divorcés, le taux est en constante augmentation. Les dernières données publiées dimanche par le Bureau central des statistiques indiquent une augmentation des taux de divorces en Israël. En 2014, le nombre total de couples qui ont divorcé en Israël était de 14 430. Parmi eux, 11 435 étaient Juifs, 2 101 étaient musulmans, 120 étaient chrétiens et 153 étaient druzes.

Les chiffres révèlent en outre une augmentation du pourcentage des personnes divorcées dans la population, passant de 2% en 1972 à 13% en 2014. Le pourcentage de couples divorcés sont significativement plus élevées dans la population juive par rapport à la population arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.