Le directeur juif d’une prestigieuse université privée américaine couvre l’un de ses professeurs antisémites

La direction d’une prestigieuse institution d’enseignement supérieure dans l’Etat de l’Ohio a pris la défense de l’un de ses professeurs qui a accusé « Israël et les Juifs » d’être les instigateurs des attentats du 11 Septembre 2001, et de la création de l’Etat islamique plus tôt cette semaine dans un post Facebook.

Mme Karega est professeur adjointe de « rhétorique et de composition » à l’Oberlin College. Elle a affirmé sur les médias sociaux que l’Etat juif avait secrètement planifié les attentats terroristes du 11 septembre, l’attaque de Charlie Hebdo à Paris et que le Mossad, l’agence de sécurité nationale d’Israël, avait crée l’Etat islamique. Nombre de voix se sont élevées pour que Karega soit immédiatement démise de ses fonctions.

« Ceci est la pire espèce de rhétorique antisémite », a déclaré Nitsana Darshan-Leitner, directrice du Centre de droit Shurat HaDin-Israël, une organisation civile israélienne spécialisée dans le domaine juridique. « Il est inacceptable que le doyen se cache derrière la liberté académique et la liberté d’expression » pour défendre la professeur a-t-elle déclaré.

Le président de l’Oberlin College, Marvin Krislov a en effet déclaré dans une lettre à la communauté collégiale mercredi que les déclarations antisémites du professeur Joy Karega sur les médias sociaux l’avaient affecté à un niveau personnel et professionnel, selon le Chronicle-Telegram.

«Je suis un Juif pratiquant, petit-fils d’un rabbin orthodoxe. Les membres de notre famille ont été assassinés dans l’Holocauste, » écrit M. Krislov. «En tant que personne qui a étudié l’histoire, je ne peux pas comprendre comment une personne pourrait ou voudrait remettre en question son existence et ses horreurs. J’ai la même opinion sur les théories de conspiration antisémites. Quelle que soit la raison de la diffusion de ces messages, ils font souffrir beaucoup de gens – les membres de notre communauté et au-delà « .

Mais le directeur de l’institution n’a pas mentionné le nom Karega dans la lettre, et n’a pas prévu de prendre la moindre sanction pour les graves déclarations publiques et antisémites de la « professeur ». Au contraire, il a déclaré soutenir « le droit à la liberté d’expression » qui est selon lui une des missions des institutions d’enseignement.

« Cultiver la liberté académique peut être difficile et parfois douloureux pour toute communauté collégiale. Les principes de la liberté académique et de la liberté d’expression ne sont pas seulement des principes auxquels nous nous tournons pour faire face à ces défis, mais aussi les pratiques mêmes qui garantissent que nous pouvons développer des réponses significatives à des préjugés ».

« Cette liberté permet à la faculté et aux étudiants d’Oberlin de réfléchir profondément et de se livrer à des discussions franches et ouvertes autour d’idées que certains peuvent trouver profondément offensantes. Ces discussions – dans les salles de classe, les bibliothèques, et à travers notre campus et la ville – ont lieu tous les jours ici. Elles sont une partie essentielle de l’important travail de formation en arts libéraux à Oberlin et dans notre pays « , a-t-il ajouté.

2 pensées sur “Le directeur juif d’une prestigieuse université privée américaine couvre l’un de ses professeurs antisémites

  • Avatar
    4 mars 2016 à 2 h 48 min
    Permalink

    Lamentable ! C’est un crétin rien à dire de plus.

    Répondre
  • Avatar
    4 mars 2016 à 6 h 33 min
    Permalink

    Encore un qui a vote pour hussein obama .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *