Le dessin choc de Joann Sfar sur le massacre antijuif de Pittsburgh : “L’Histoire a montré qu’en général, les Juifs périssent avant les libertés individuelles”

L’auteur de bande dessinée, réalisateur et romancier, Joann Sfar, a partagé dimanche un dessin exprimant sa colère après l’attentat perpétré la veille à Pittsburgh par un néonazi américain, dans lequel onze personnes ont été abattues en plein office religieux dans une synagogue.

“L’Histoire a montré qu’en général, les Juifs périssent avant les libertés individuelles”, fait-il dire à son personnage tiré de sa bande dessinée Le chat du rabbin.Lire la suite sur lemondejuif.info