Le dernier sondage de « Panels politics » crée une réflexion au sein dans des deux partis

En effet, un sondage montre qu’un pacte « Likoud-Foyer juif » donnerait 39 mandats à la Knesset, à peu prés le même résultat que les 38 ou 37 mandats que les deux partis recevraient s’ils se présentaient séparément.

Selon une enquête d’opinion réalisée par l’institut « Panels politics » pour la station Galei Israël, une union Likoud-Habayit Hayeoudi  raflerait la mise aux prochaines élections avec 39 sièges alors que séparément, les deux partis ne récolteraient que 20 mandats pour le Likoud et 17 pour le parti de Naftali Benett.

Des analystes disent que le futur pacte pourrait encore être considéré sur le plan du comptage des voix, cependant, le Foyer juif de Bennett est vu par le public comme « extrémiste », et c’est ce qui effraie Netanyahou qui n’a encore fait aucun commentaire public sur l’opportunité d’une union franche.

Cette fois, cependant, le Foyer juif et le Likoud ont travaillé en étroite collaboration à la signature d’un accord intermédiaire pour le bénéfice des deux parties. L’accord stipule que les votes supplémentaires des deux partis – votes qui ne constituraient pas à un siège de député pour les deux parties et seraient comptés séparément – pourraient être combinés pour former un siège supplémentaire pour l’un des partis, accordant donc un siège supplémentaire au parti qui en aurait le plus besoin.

Un accord similaire a été signé entre Yesh Atid et les Travaillistes en 2012. Le Meretz et Zehava Gal-On ont déclaré lors des dernières élections que le Likoud avait réussi à ramasser deux sièges en 2003 en raison d’un tel accord. Bennett a dit au Forum Saban que lui et Netanyahou « ont un arrangement où nous ne attaquons pas les uns des autres au cours des élections », et Netanyahou indiqué que, à son avis, un grand bloc de gauche a favorisé un plus grand sentiment d’unité au cours de la campagne électorale actuelle.

« Qui va diriger le pays ? Les dirigeants de gauche, qui se multiplient, ou une coalition que je dirigerais ? Nous connaissons la réponse », a déclaré Netanyahou. « La gauche nous a unis. Les membres du Likoud ont compris ce que les citoyens ont vu ces derniers jours – une campagne publique énorme et presque sans précédent menée contre moi, et qui appuie et fait progresser tout politicien dans un parti qui s’oppose à un gouvernement Likoud sous ma direction « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *