Le député arabe reconnait avoir fait passer des téléphones portables à des détenus palestiniens

Le député arabe de la Knesset accusé d’avoir remis clandestinement des portables et des cartes SIM à deux prisonniers palestiniens a accepté de plaider coupable et de démissionner en échange d’une peine allégée à deux ans de prison, a indiqué le ministère israélien de la Justice. Bassel Ghattas encourait dix ans d’emprisonnement, selon sa porte-parole qui a confirmé l’accord conclu entre le parlementaire et l’accusation. Le sort du député arabe de 60 ans est à présent entre les mains d’un tribunal qui devrait décider rapidement s’il entérine ou non l’accord.

Une pensée sur “Le député arabe reconnait avoir fait passer des téléphones portables à des détenus palestiniens

  • Avatar
    22 mars 2017 à 1 h 55 min
    Permalink

    Mais que les députés arabes démissionnent TOUS !!!! On n’en veut pas de cette fiente dans notre gouvernement!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *