Le département d’état américain inscrit quatre terroristes palestiniens et libanais sur sa liste noire

Serait-ce une compensation de l’administration Obama envers Israël pour mieux faire passer la pilule de l’accord avec l’Iran? La liste noire américaine composée des terroristes internationaux les plus recherchés inclut désormais trois membres du Hamas, dont deux relâchés en 2011 en échange de la libération de Gilad Shalit.

Le terroriste libanais Samir Kuntar que l’on pensait éliminé au début de l’été par un raid israélien, fait aussi partie de cette liste noire. Samir Kuntar avait assassiné une famille israélienne en 1979, en fracassant le crâne d’une enfant de 4 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *