Le département d’Etat américain en opposition avec son ambassadeur en Israël

Le département d’Etat américain a pris de la distance vendredi face aux propos tenus jeudi par David Friedman, l’ambassadeur américain en Israël qui a déclaré dans une interview au site internet d’information Walla qu’Israël « n’occupait que 2 % des territoires palestiniens » et que ces territoires « font partie intégrante d’Israël ». Des commentaires qui ont mis en colère les Palestiniens qui notent que « ce type de déclaration est en totale contradiction avec des décennies de politique américaine au Moyen-Orient ».

Photo by Miriam Alster/Flash90

Le Conseil de Yesha, qui représente les implantations juives dans les territoires, a salué, dans un communiqué, les commentaires de l’ambassadeur : « Nous félicitons l’ambassadeur Friedman  pour avoir utilisé les faits pour décrire la réalité »  mais  le Département d’Etat américain a, pour sa part, réaffirmé vendredi, se désolidariser de l’ambassadeur.

Lire la suite sur tel-avivre.com