Le défi de la Start-up Nation: retenir ses start-up

Le Directeur de la Banque Hapoalim, Yair Seroussi a déclaré que l’Etat d’Israël devait tout faire pour que les start-up les plus dynamiques restent dans le pays plutôt que de se vendre à l’étranger et délocaliser leurs activités hors d’Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *