Le cri du cœur des Klarsfeld à Macron sur le sort des rescapés de la Shoah dans les Ehpad

L’association des Fils et Filles de Déportés Juifs de France, présidée par Béate et Serge Klarsfeld, appelle le président Emmanuel Macron, à trouver des modalités plus souples pour permettre aux familles ayant des proches âgées dans les Ehpad et maisons de retraite, en particulier les rescapés de la Shoah, de rester en contact.Lire la suite sur lemondejuif.info