Le correspondant pro-Hamas du New York Times agace un Arabe israélien

Le New York Times est un journal bien connu pour ses critiques acerbes contre Israël. Dimanche, le journal a publié un article sur le thème des « hippies palestiniens » présentés comme des Arabes modérés vivant à Haïfa, dans une culture laïque et progressiste.

L’article, écrit par Diaa Hadid, journaliste pro-Hamas qui a travaillé pour des officines foncièrement anti-israéliennes comme le site Electronic Intifada a été mis en cause par l’un des Arabes interrogés.

Ayed Fadel, une des personnes citées dans l’article, a révélé sur Facebook lundi que l’article avait été déformé, le présentant sous un jour qui ne lui ressemblait pas selon lui. Fadel considère que l’image donnée de lui faisait l’impasse sur son soutien « à la résistance » contre Israël, sa description de l’Etat juif comme « un état fasciste, raciste et un régime d’apartheid ».

Une pensée sur “Le correspondant pro-Hamas du New York Times agace un Arabe israélien

  • Avatar
    6 janvier 2016 à 5 h 46 min
    Permalink

    Pourquoi, dans cet article, dans l’expression hippies Palestiniens, le mot palestiniens porte une majuscule alors qu’il est employé EN PLUS ici comme adjectif ? Parce que ce ramassis d’assassins et d’hypocrites méritent votre plus grand respect ?

    Pourquoi ici, dans l’expression, anti israéliennes, le mot israélien en contraste n’a qu’une minuscule? Parce que les victimes civils israéliennes sont aussi secondaires ici que le notifie l’opinion mondiale ?….ce qui fait qu’on ne peut s’égarer a faire une faute de grammaire pour le peuple dont le monde se montre indifférent….

    Le mot « Arabes » interrogées aussi portent une majuscule? Donc c’est loin d’être des erreurs de frappes puisque ça confirme le terme palestinien….

    « Etat Juif » par contre le terme juif ici ne mérite pas la majuscule…..car nous n’allons pas faire une erreur de grammaire pour un adjectif qui désigne un peuple rejeté depuis des décennies par la plupart du monde entier…

    Excusez moi si je rétablis ici un peu de justice et que j’ôte la majuscule des mots palestiniens et arabes même lorsque je les emploie comme noms sujets ou compléments d’une phrase…. de la même manière que je n’honore pas les mot « cloportes » ou « pourritures » d’une majuscule qui fait imaginer, a ceux qui éventuellement pourraient me lire, l’odeur nauséabonde qui s’en trouverait amplifiée par la mise en valeur de choses finalement abjectes….

    Par contre, pour vous faire ressentir la fierté d’appartenir a un peuple loyal et dépositaire de la véritable parole de D-ieu, je mets un majuscule aux termes Israélien et Juifs même s’ils sont des adjectifs dans mes phrases…..Mais jamais je n’aurais l’idée de donner cette faveur a une population d’assassins d’enfants et de trompeurs de l’humanité toute entière (qui accepte de bonne grâce d’être trompée…)!!!!

    Dites-moi si j’ai tord ?????

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *