Le Coran pourrait-être interdit aux Pays-Bas en cas d’élection de M. Wilders

Dans des Pays-Bas en pleine campagne pour les législatives du 15 mars, Geert Wilders se voit déjà Premier ministre. Le leader nationaliste, deuxième dans les sondages, réaffirme ses positions anti-islam.

M. Wilders veut fermer toutes les mosquées de Hollande. Fin février, il a traité une partie des Marocains vivant dans le pays de « racaille » dont il faut se débarrasser. Il s’en prend désormais au livre saint de l’Islam rapporte Euronews.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *