Le contrôleur de l’Etat : les dépenses de la famille Netanyahou soulèvent de sérieuses préoccupations

Le contrôleur d’Etat Yossef Shapira publie un rapport sur les dépenses du Bureau du Premier ministre. Il annonce un comportement qui relève présument du pénal dans les conclusions dans l’affaire des consignes des bouteilles et dans l’affaire des meubles de jardin.

L’enquête très attendue sur les dépenses du bureau du Premier ministre a été publiée mardi Elle permettra de faire la lumière sur ce qui peut maintenant être confirmé comme des dépenses excessives par le Premier ministre Benjamin Netanyahou dans les années qui ont suivies son arrivée au bureau.

Le contrôleur de l’Etat Yossef Shapira a annoncé sa préoccupation dans les deux affaires distinctes concernant les dépenses de la résidence du Premier ministre officielle dans les conclusions de l’enquête.Le rapport du contrôleur de l’Etat révèle que la famille Netanyahou a procédé à des dépenses excessives au détriment du public. Par exemple, les fonds pour la nourriture a doublé, dépassant le demi-million de shekels par an. Les frais de nettoyage et de vêtements ont également été excessifs, selon le rapport.

L’enquête révèle également que les employés de la résidence du Premier ministre de la rue Balfour à Jérusalem ont personnellement financé les frais de Netanyahou et n’ont jamais reçu de remboursements. D’autres résultats gênants concernent Sara Netanyahou qui a embauché un électricien privé, et ancien membre du Likoud, qui est arrivé à la maison de la famille Netanyahou presque chaque week-end pendant trois mois et qui a été payé par des fonds de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *