Le contrat satellite d’Amos échappe à la société aérospatiale israélienne.

Après que les deux derniers satellites israéliens aient été perdus – l’un en raison d’une défaillance et l’autre lors d’une explosion dans une zone de lancement, un second satellite sera construit aux États-Unis.

L’opérateur satellite israélien Space Communication Ltd. a signé un contrat de 112 millions de dollars pour la conception et la fabrication d’un nouveau satellite, baptisé AMOS-8, a annoncé dimanche l’entreprise.
En décembre 2016, Space Communication a confié à Boeing Satellite Systems International la construction d’un remplaçant appelé AMOS-17.Lire la suite sur israelvalley.com