Le conseiller juridique du gouvernement ne comprend pas l’interdiction faire aux Palestiniens de prendre les bus des Israéliens

Le système de transport est encore relativement peu développé en Judée-Samarie, poussant souvent les habitants Juifs de la région à faire du tramp (auto-stop local). C’est ce qui a coûté la vie aux trois adolescents Israéliens assassinés l’été dernier. Parallèlement, les impôts Israéliens servent à financer le transport d’ouvriers Palestiniens qui sont autorisés jusqu’à présent à emprunter le réseau de bus des Juifs pour se rendre à leur travail. Évidemment, les Palestiniens ne paient rien, les habitants Juifs de la région supportant les coûts de ces transports déjà saturés. Depuis longtemps en outre, des femmes Juives se sont plaintes de nombreuses agressions de la part de travailleurs Arabes, accusés de tirer profit de la promiscuité. Dans ces conditions, le Ministre de la Défense a demandé à interdire aux Palestiniens de continuer à prendre les transports en commun, pour des raisons de sécurité. Le conseiller juridique du gouvernement a demandé des éclaircissements pour comprendre cette décision. Un député du parti de N. Benett a invité le conseiller juridique à se rendre sur le terrain pour voir concrètement la situation avant de se prononcer sur cette décision du Ministère de la Défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *