Le congrès américain honore Julius Rosenwald, un juif…qui honorait les noirs

Le Congrès Américain a adopté une loi qui ouvre la voie vers l’inauguration d’un parc national nommé en l’honneur de Julius Rosenwald, le philanthrope juif Ashkénaze qui a créé des milliers d’écoles pour les Afro-Américains négligés par leurs systèmes scolaires publics.


Le Sénat a approuvé le projet de loi en début de semaine dernière. Il a été adopté à la Chambre des représentants des États-Unis. Le texte de la loi considère Julius Rosenwald -le président de la chaîne de grands magasins Sears, Roebuck décédé en 1932 – «l’incarnation du concept juif de ‘tsedaka’, de justice et de charité. Rosenwald a utilisé sa fortune pour de nombreuses activités philanthropiques, en particulier pour améliorer la vie des Afro-Américains.


Parmi ses nombreuses activités philanthropiques, Rosenwald et Booker T. Washington ont contribué à la création de 5300 écoles Rosenwald dans 15 États du sud des États-Unis. Le projet de loi, qui a le soutien de l’Association indépendante de conservation des parcs nationaux, oblige le secrétaire de l’Intérieur à étudier l’héritage de Rosenwald et à établir où un parc national le commémorant serait approprié. L’association, qui pendant un siècle a plaidé pour l’expansion et la préservation des parcs nationaux, a déclaré que ce serait le premier parc nommé en l’honneur d’un juif américain. 

Le sénateur Dick Durbin au Sénat et le représentant Danny Davis à la Chambre ont lancé le projet de loi, tous deux démocrates de l’Illinois, où vivait Rosenwald, et le représentant Steve Cohen, un démocrate juif du Tennessee, où se trouvaient plusieurs écoles de Rosenwald.
NDR : Julius Rosenwald avait mis l’accent principal sur l’éducation des filles. 


Sources : https://www.jta.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *