Le Congrès américain annule les contrat de Boeing et d’Airbus en Iran

La Chambre des représentants a adopté jeudi deux amendements rédigés par le représentant Peter J. Roskam pour annuler les ventes controversées de Boeing et d’Airbus à la République islamique d’Iran.

Les modifications apportées à la Loi ont été adoptées à une écrasante majorité et avec le soutien des démocrates a indiqué dans un communiqué le bureau de M. Roskam. Au mois de juin dernier, Boeing annonçait avoir signé un contrat de 25 milliards de dollars avec les mollahs, pour un volume de 109 avions. M. Roskam avait expliqué « si vous ne faites pas de business avec l’Etat islamique, il ne faut pas en faire avec l’Iran ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *