Le ciblage publicitaire très particulier proposé sur Facebook

Dans une interview exclusive, le cofondateur de WhatsApp Brian Acton s’est confié sur son départ de Facebook en 2017.

Un système de « target » qui pose problème

C’est une nouvelle affaire qui tombe mal pour Facebook. On commencerait presque à croire, malgré les (très légères) amendes, que le réseau social de Mark Zuckerberg n’a pas retenu les leçons de l’affaire Cambridge Analytica.

Le site américain The Intercept dévoile ainsi que le réseau social classe ses utilisateurs d’une façon très poussée. Ce n’est rien de nouveau bien sûr, les publicitaires raffolent des profils très précis afin de toucher spécifiquement le public qu’ils souhaitent.Lire la suite sur jforum.fr