Le Chiffre. Tsahal a enrôlé plus de 1300 ultra-orthodoxes dans ses rangs.

 

« Sujet de débats toujours animés, parfois violents, l’exemption de service militaire pour les ultra-orthodoxes a été considérée comme une rupture d’égalité entre les citoyens israéliens. Entre 2012 et 2016, le gouvernement avait ainsi fixé des quotas afin d’accroître la participation des jeunes hommes appartenant à cette communauté à la sécurité du pays.Lire la suite sur israelvalley.com