Le chiffre : $70 millions investis dans la technologie automobile en Israël.

Le secteur de la technologie automobile en Israël compte actuellement environ 350 startups, selon IVC Research Center, et M. Groner estime qu’il pourrait dépasser l’industrie de la cybersécurité.

A titre d’exemple, Argus Cyber Secutiy, basé à Tel Aviv, a annoncé au mois de janvier un partenariat avec Qualcomm Technologies pour protéger les voitures contre les piratages. Otonomo Technologies, une plateforme de données qui indique aux conducteurs quand ils doivent cesser de conduire en raison d’un dysfonctionnement et qui peut appeler les services d’urgence en cas d’accident, travaille avec neuf constructeurs, dont Daimler. Lire la suite sur israelvalley.com