Le chiffre. 70% de l’eau potable d’Israël vient d’usines de dessalement.

 

 

En 1997, Israël inaugure sa première station de dessalement à osmose inverse à Eilat. Vingt ans plus tard, plus de 70% de l’eau potable consommée en Israël provient d’usines de dessalement. Pourtant, à long terme, la facture risque d’être salée : des carences en minéraux ont été observées dans l’ensemble de la population. Le cœur pourrait en être la première victime. Pour en avoir le cœur net, nous avons enquêté sur cette « sel » affaire. Lire la suite sur israelvalley.com