Le Chef du Mossad, diplomate secret d’Israël au Moyen-Orient

Un haut responsable de la défense israélienne a récemment comparé la décision de plusieurs États musulmans de “sortir” leurs relations de la clandestinité et d’apparaître au grand jour avec Israël, comme étroitement apparentée au résultat d’un processus lent de cuisson. Cela a été probablement le plus long processus de ce genre dans l’histoire. À la fin du mois d’octobre, un impressionnant plat de résistance a émergé du four lors de la visite historique, publique et très médiatisée du Premier ministre Benjamin Netanyahu et de son épouse Sara à Mascate, la capitale omanaise, le 26 octobre. Le sultan Qaboos bin Said a accueilli la suite Netanyahu d’une manière digne des rois et, contrairement au réflexe instinctif affiché, traditionnellement, en ces occasions, les Omanais ont largement relaté la visite et l’ont glorifiée au lieu de la minimiser.Lire la suite sur jforum.fr