Le chef d’Etat-major Kochavi s’exprime sur la qualité de l’espionnage israélien.

 

Depuis l’attentat contre Charlie Hebdo et l’Hypercacher à Paris, le renseignement israélien a modifié son mode opératoire. De nouveaux budgets ont été alloués pour la collecte de renseignements liés à la terreur dans le monde. Lorsqu’une information tombe, elle est désormais distribuée et recoupée avec différents services amis, disséminés sur les 5 continents.Lire la suite sur israelvalley.com