Le chaos palestinien s’installe durablement en Cisjordanie

Le 5 août 2020, le frère d’un responsable du comité central du Fatah a été abattu à proximité de Ramallah, alors qu’il tentait de solutionner une querelle familiale. La commission d’enquête formée par l’Autorité palestinienne a révélé que le meurtre avait été perpétré par un officier des forces de sécurité préventive palestinienne. Signe de l’anarchie qui règne en Cisjordanie, une milice palestinienne armée a forcé les commerçants à fermer leur boutique le jour des funérailles. De même, des hommes masqués ont tiré en l’air avec des fusils automatiques, sans même que les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne (qui bouclaient la zone du cimetière)  n’interviennent.Lire la suite sur jforum.fr