Le chant du cygne du vieux chef palestinien par Freddy Eytan

Le vieux chef palestinien est dans une colère noire, perd les pédales et patauge lourdement dans les boues palestiniennes.

Sans aucune solution à l’horizon avec Israël, et sans issue au conflit avec ses frères ennemis. Mahmoud Abbas plonge désespérément dans la démence, convaincu qu’il règne sur toute la Palestine, du fleuve à la mer, avec Jérusalem comme capitale.

D’ores et déjà, il décide de dissoudre le parlement palestinien pour élire une nouvelle Chambre des députés de « l’Etat de Palestine », bafouant vulgairement les Accords d’Oslo.Lire la suite sur lphinfo.com