Le Centre A. Franck pousse Facebook à lutter contre le négationnisme

Depuis le début de l’année 2018, Facebook est au cœur des discussions pour de multiples raisons.

Cette fois-ci, c’est parce que le réseau social fait l’objet d’une pétition qui a été lancée par le Anne Frank Center pour qu’il supprime les pages négationnistes de sa plateforme.

D’après le centre, ces pages tendent à propager des informations erronées et incitent à la haine et à l’antisémitisme.Lire la suite sur jforum.fr