Le carnaval d’Alost va à nouveau faire défiler des chars antisémites….

 

Et cela malgré des condamnations. Quel exemple ce carnaval donne-t-il aux jeunes qui s’y rendent ? Cinquante et un kilomètres séparent la ville d’Alost de la Kazerne Dossin à Malines, le camp de transit d’où plus de 25 000 Juifs et Tziganes ont été déportés par les nazis entre 1942 à 1944 par 28 convois vers le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Seuls 1219 Juifs ont survécu. Le musée de l’Holocauste et des Droits de l’homme à Malines raconte ces événements tragiques…….Détails……..Lire la suite sur koide9enisrael