Le Canard enchaîné affirme qu’Israël aide la branche d’Al Qaïda en Syrie !

On connaissait le rapport des observateurs de l’Onu présenté cette semaine aux membres du conseil de sécurité et diffusé sur le site officiel de l’agence internationale. Il en dit long sur la connivence qui existe entre les autorités israéliennes et certaines organisations de l’opposition syrienne. Le rapport détaille des dizaines de rencontres chaque semaine dans les zones frontalières, le passage régulier des blessés syriens vers les hôpitaux israéliens et le transfert de mystérieux coffres et paquets depuis Israël vers la Syrie.

Mais dans son édition de mercredi, le Canard enchainé va beaucoup plus loin en rapportant que des inspecteurs de l’ONU ont été témoins de contacts directs entre des soldats de Tsahal et des membres de Jaba al Nosra, considéré comme la branche syrienne d’Al Qaïda. Sans fournir de détails, l’article indique simplement que le renseignement français a confirmé l’information.

Israël n’a  jamais caché entretenir des contacts avec des membres de l’opposition syrienne et des acteurs druzes sur le versant syrien du plateau du Golan. Il est par ailleurs avéré que des centaines de blessés de la guerre civile ont été soignés dans les hôpitaux israéliens du Nord du pays. Les spécialistes ont cependant du mal à imaginer une coopération entre les islamistes de Jaba al Nosra et les autorités israéliennes. D’autant que ces suppôt d’Al Qaïda luttent farouchement contre les druzes et les « alliés » plus ou moins laïcs d’Israël dans la région, tous,  membres de l’opposition à Bashar Al Assad.

Officiellement, le ministère des Affaires étrangères à Jérusalem n’a pas réagi à cet entrefilet publié par le Canard, mais un haut fonctionnaire joint par téléphone a déclaré sous couvert d’anonymat : « Il faut vraiment ne rien comprendre au problème de l’islamisme et la région, pour publier de telles informations. Très franchement, j’aurai bien aimé que cela soit vrai, car cela signifierait qu’Israël est le premier pays occidental au monde à être parvenu à infiltrer le réseau islamiste d’Al Qaïda quotidiennement, en fournissant des colis au grand jour , le long de la frontière syrienne.

En outre, ajoute cette source, vous pensez bien que dans cette zone ultra surveillée au sol par les observateurs internationaux et scrutée par  tous les  satellites du monde il serait impensable d’agir ainsi aux yeux de tous. Et de conclure : le Canard est généralement bien renseigné, mais cette fois, il va un peu trop vite et trop loin ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *