Le Cabinet de sécurité dont les réunions se déroulent depuis peu dans un bunker, est à présent autorisé à déclarer une guerre

Le cabinet de sécurité a approuvé mercredi une proposition du Premier ministre Benjamin Netanyahou et de la ministre de la Justice Ayelet Shaked, d’autoriser le Conseil de sécurité dont les réunions se tiennent depuis quelques temps dans un bunker, à déclarer la guerre, en lieu et place du gouvernement israélien.Lire la suite sur tel-avivre.com