Le Cabinet autorise une loi qui permet aux ministres de démissionner de la Knesset

Le projet de loi de la ministre de la Justice, sur le modèle du droit norvégien, donne le droit aux ministres de démissionner de la Knesset, permettant aux partis de la coalition d’attirer de nouveaux membres pour la Knesset. Le Cabinet du Premier ministre Binyamin Netanyahou a approuvé le projet de loi qui ouvre ainsi la voie à de nouveaux députés.

Le projet de loi, calqué sur la loi norvégienne, a été présenté par le ministre de la Justice Ayelet Shaked d’Habayit Hayehudi. La loi permettra également d’alléger le fardeau des députés de la coalition sans postes ministériels, et qui siègent, pour un certain nombre d’entre eux, dans différentes commissions de la Knesset, dont les sessions sont parfois tenues simultanément. « La loi permettra aux ministres de se concentrer sur leur travail au Cabinet et de laisser le député remplaçant se concentrer sur son travail parlementaire », a déclaré Shaked. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *