Le bloc de droite garde la main

Si l’on additionne les sièges obtenues lors du dernier sondage, on peut constater que, malgré les diverses oppositions qui ont engrené l’opération « Roc inébranlable », la droite reste majoritaire, aussi bien dans la conduite des affaires de l’Etat que par sa représentation parlementaire : 67 sièges sans les partis religieux. Bien que Benyamin Netanyahou est toujours considéré par le public comme le meilleur choix pour le poste de Premier ministre, au début de l’opération terrestre dans la bande de Gaza, la cote de popularité de Netanyahou avait atteint 82%. Mais les critiques ont depuis laminé son image et est apparu de la part de la population une vraie réticence. Le peuple a des doutes sur les capacités de Netanyahou à prendre des mesures décisives contre le groupe terroriste Hamas pour un retour à la sécurité pour les résidents du sud du pays. Le Premier ministre n’obtiendrait plus que 34% d’avis favorables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *