L’Autorité palestinienne pose ses conditions

L’Autorité palestinienne n’a pas l’intention de déployer de forces dans la bande de Gaza s’il n’y a pas également d’initiative diplomatique claire entre Jérusalem et Ramallah à l’horizon. La même source a également fait savoir que les Etats-Unis avaient menacé l’Autorité palestinienne de sanctions si celle-ci prenait des mesures unilatérales pour devenir membre d’organisations internationales. « Il apparaît qu’Abbas, acculé à la non représentation palestinienne du fait de son impopularité en Judée-Samarie et à Gaza, et face à son échec de s’imposer aux dirigeants du Hamas, se tourne une fois de plus vers Israël, » précise Karl Berguer de Kol Isarël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *