L’Autorité palestinienne intervient contre une manifestation hostile à Israël

Alors que les dirigeants de l’Autorité palestinienne (AP) n’en finissent pas d’inciter à la violence, notamment sur les réseaux sociaux, la police de l’AP est intervenue mercredi contre des manifestants qui défilaient dans le voisinage de Ramallah pour protester contre la présence de Tsahal et contre les villages juifs de Judée Samarie.

Parmi les centaines de manifestants se trouvaient des dirigeants du Fatah et de l’OLP, comme Sultan Abu al-Einein, Wassel Abu Youssef et Jamil Shihadeh, de même que le secrétaire général du Front de Libération Arabe Rakad Salem, et celui du Front Démocratique pour la Liberation de la Palestine, Qais Abd al-Karim, rapporte l’agence de presse Ma’an.

Malgré les blocages de la police palestinienne, des dizaines d’émeutiers se sont dirigés vers al-Bireh à proximité du yichouv de Psagot où ils ont affronté l’armée israélienne.

Le mouvement terroriste du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) avait déjà condamné l’AP pour son intervention contre une manifestation hostile à Israël à Ramallah, le vendredi 25 décembre dernier, lorsque des émeutiers se dirigeaient vers Beth El. Le FPLP a dénoncé « la coopération sécuritaire l’Autorité Palestinienne et l’Occupation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *