L’Autorité Palestinienne ferme 30 sites d’infos et arrête 7 journalistes dissidents.

Le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, a signé un décret autorisant l’emprisonnement de tout journaliste critiquant le pouvoir en place.

Abbas ©PresidentofRussia

Le nouveau décret prévoit des peines allant d’un an de prison à la perpétuité pour les contrevenants reconnus coupables de « mise en danger de la sécurité de l’État ou de l’ordre public », ou de « la nuisance à l’unité nationale » ou à « la paix sociale ».

L’AP a dores et déjà bloqué 30 sites internet ce dernier mois et a arrêté sept journalistes.

 

Lire la suite sur jssnews.com