L’Autorité palestinienne admet avoir versé 669 millions de shekels aux terroristes

Alors que le président américain Trump exigeait «  l’arrêt de l’indemnisation financière des terroristes  », les documents de l’Autorité palestinienne qui viennent d’être publiés montrent que l’Autorité palestinienne admet avoir payé 517,4 millions de shekels de salaires aux terroristes en 2019, soit une augmentation de 15 millions de shekels par rapport à 2018.

Selon des rapports financiers récemment publiés par l’Autorité palestinienne, Palestine Media Watch révèle que l’Autorité palestinienne a admis avoir dépensé pas moins de 517,4 millions de shekels (149,7 millions de dollars / 136 millions d’euros) pour payer des salaires aux terroristes et libérer les prisonniers en 2019.

Les dépenses de l’Autorité palestinienne au titre des indemnités versées aux terroristes blessés et aux familles des terroristes décédés s’élevaient à au moins 151,6 millions de shekels en 2019. En conséquence, les dépenses totales minimales de l’Autorité palestinienne en 2019 pour ses paiements aux terroristes et aux familles des terroristes morts – sa politique de rémunération des tués – était de 669 millions de shekels (193,6 millions de dollars / 175,8 millions d’euros).

Conformément à la loi israélienne, le ministre de la Défense, Naftali Bennet, devrait présenter au Cabinet de la sécurité nationale un rapport montrant que les dépenses de l’Autorité palestinienne pour sa politique de rémunération des mises à mort n’étaient pas inférieures à 669 millions de shekels.

La loi israélienne exige que ce montant soit déduit des transferts d’impôts mensuels qu’Israël fait à l’Autorité palestinienne.

Contexte

Depuis sa création en 1994, l’Autorité palestinienne a mis en œuvre une politique de « rémunération pour la mort » selon laquelle elle verse chaque année des millions de shekels / dollars / euros en salaires mensuels pour récompenser les prisonniers terroristes palestiniens et les prisonniers libérés et des allocations mensuelles pour récompenser les blessés. les terroristes et les familles des terroristes morts (les «martyrs»).

L’AP a codifié la politique dans la loi sur les prisonniers et les prisonniers libérés en 2004. Depuis lors, le président de l’AP Mahmoud Abbas a approuvé à deux reprises une augmentation substantielle des salaires mensuels versés par l’AP aux terroristes (2006, 2010).

Selon un témoignage sous serment donné par un haut fonctionnaire au nom de l’Autorité palestinienne, les paiements de l’Autorité palestinienne aux terroristes blessés et aux familles des terroristes décédés ne sont pas codifiés dans la loi de l’Autorité palestinienne, mais seulement stipulés dans des documents internes non divulgués.

SOURCE : Palestine Media Watch

Une pensée sur “L’Autorité palestinienne admet avoir versé 669 millions de shekels aux terroristes

  • Avatar
    3 février 2020 à 14 h 08 min
    Permalink

    C’est le pognon que l’UE et le minable macron verse à ce terroriste de Abou Mazen eh oui macron c’est le nom de ton grand copain.
    ROSA

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *