Laurent Fabius : les six puissances ont esquissé des solutions

Le ministre français des Affaires étrangères a déclaré mardi que les pourparlers entre l’Iran et les six puissances mondiales sur le programme nucléaire iranien avaient été « plutôt positifs » et que des progrès avaient été accomplis sur des questions clés, y compris la capacité de l’Iran à enrichir de l’uranium.

« Sur la limitation de la capacité de l’Iran à enrichir, j’ai trouvé qu’il y avait eu un certain mouvement », a déclaré Laurent Fabius. Fabius a déclaré que les six puissances avaient « esquissé » des solutions techniques concernant le site d’Arak et le réacteur à eau lourde de l’Iran. Les puissances occidentales craignent que l’Iran puisse produire des quantités importantes de plutonium de qualité mais ne s’est pas engagé à faire des modifications majeures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *