L’attaque de la synagogue de Londres n’était pas antisémite

Le Grand Rabbin et la police confirment que attaque a commencé à la suite d’une bagarre entre un adolescent juif et des fêtards qui l’ont suivi dans la synagogue. L’attaque a été déclenchée par un différend rapporte le « Jewish Chronicle ». La bagarre a apparemment incité les adolescents qui étaient présents à la fête à briser les portes et les fenêtres de la « Torah Synagogue Ahavas » à Stamford Hill, après que le garçon juif se soit réfugié à l’intérieur du temple. Mais l’incident n’était pas motivé par l’antisémitisme.

« Nous voulons que les gens sachent que ce n’était pas un incident antisémite. Tottenham est un endroit merveilleux pour vivre, nous vivons dans cohésion sociale extraordinaire ici et tout le monde se met à notre place, et nous n’avons pas eu d’actes antisémites, » confirme le Rabbin Davis.

Pourtant une vidéo montre un groupe qui lance des bâtons, brise les vitres et menace les fidèles. Bien qu’il a été signalé que le gang ait crié « tuer les Juifs », un seul adolescent est sous le coup d’une enquête pour racisme aggravé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *