L’attaque d’Assad, du Hezbollah et de l’Iran envers Israël (avec carte)

La carte montre la tentative de monter un « axe de la résistance » pour des points stratégiques afin de chasser les rebelles hors de la région des hauteurs du Golan et de la frontière israélienne. Une offensive majeure de l’armée syrienne dans son front sud, en coopération avec le Hezbollah et des éléments iraniens, a continué jeudi, non loin du plateau du Golan.

Quelques jours à peine après le début de l’opération, les forces armées syriennes ont déclaré mercredi qu’elles avaient fait des progrès significatifs dans les batailles terrestres sanglantes.

Jusqu’à présent, les soldats d’Assad, aidés par les combattants de Hassan Nasrallah, ont repris avec succès trois villes dans le triangle stratégique qui se situe entre la banlieue de Damas, les banlieues de Quneitra, et les banlieues Daraa. Il s’agit notamment des villages de Deir al-Adas, Al DnaJ, et Deir Makas, en plus d’un certain nombre de collines stratégiques, comme on le voit dans la carte ci-dessous.

carte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *