L’assassinat par un migrant de la fille d’un haut fonctionnaire de l’UE relance les débats en Allemagne

Maria Ladenburger rentrait chez elle après avoir fait la fête avec ses amis à la soirée «Big medi night». La jeune femme de 19 ans, fille d’un haut fonctionnaire de l’UE (Dr Clemens Ladenburger), était étudiante en médecine à Fribourg et, pendant son temps libre, soutenait l’action d’un centre d’accueil pour réfugiés.

Le 16 octobre, son corps a été retrouvé dans la rivière Dreisam. Plusieurs semaines après les faits, la police a arrêté un suspect vendredi dernier: les enquêteurs ont retrouvé son ADN sur le corps de la victime, qui avait été violée. Il est accusé d’agression sexuelle, les circonstances exactes de la mort de Maria restant à déterminer. Il s’agit d’un jeune Afghan de 17 ans, arrivé en Allemagne l’an passé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *